BOROBO

BOROBO, le premier chariot de course robotisé mobile à commande vocale qui permet de transporter des charges utiles sur tout type de terrain.
Nice (06)

  • 350000 €
    recherchés
  • 259

    intéressés

  • IR
    PEA

Activités techniques

Votre page est en cours de chargement...

Actualités Commentaires6 Témoignages0

Il était une fois...

Le projet BOROBO est né d’un faisceau d’évidences avec comme élément fondateur : aider les personnes âgées, le public à mobilité réduite, des femmes, des enfants... à transporter des charges pénibles qu’elles portent aujourd’hui et péniblement à bout de bras. Pour la petite histoire, ma propre mère âgée de 80 ans vit seule dans un village d’Auvergne et elle ne jure que par son chauffage au bois. Elle transporte à l'aide d'une brouette son bois de chauffage par tous les temps alors qu’elle souffre de polyarthrite. La société actuelle impose de plus en plus d’autonomie aux personnes malgré leur baisse de capacités. Concomitamment, on observe que les technologies robotiques sont mûres pour des applications grand public d’une part pour les performances mais aussi par la chute des prix des composants de base. En conclusion, la décision d’étudier un robot terrestre autonome s’est donc imposée assez naturellement. Le chariot de course/cabas m’a semblé être la cible idéale pour une robotisation.

Avantage fiscal

PEA - PME

Instrument


Investissement

Montant minimum

Frais investisseurs

Quel est le projet ?

Le robot développé appelé « Ln » est AGV (Autonomious Ground Vehicule) doté de fonctions de transport :
- transport de charges utiles jusqu’à 25 kilos pour la première version dans des paniers interchangeables (pour les courses, les liquides, les matériaux, etc.) ;
- mobilité tout terrain, c’est-à-dire indoor (maison, garage, hangar, etc.) et outdoor (jardin, route, pelouse, etc.) avec comme singularité la montée/descente de marches d’escaliers ;
- vitesse jusqu’à 10km/h sur des dénivelés allant jusqu’à 15% ;
- autonomie en fonctionnement de 3h pour la première version.
Le robot fonctionne à la voix (chatbots vocal) ou en mode télécommande avec un mobile/tablette/PC via internet. Une liste de directives simple sera disponible dans la première version (IA faible) qui sera ensuite enrichie au fil des versions (IA profonde).
Le robot est dotée d’une navigation autonome à base d’une mono caméra. Au premier démarrage, le robot demande le nom de son utilisateur, et ce dernier lui demande de le suivre avec la directive « Suis-moi », la séance d’initialisation vise à lui faire découvrir les lieux. A chaque point d’intérêt (POI), l’utilisateur indique au robot « Ici c’est le garage », « Ici c’est la cuisine », etc. Le robot prend alors ses repères.
Ensuite l’utilisateur utilise son robot de 2 façons : fonction « suis-moi », fonction « va au garage ».

  • 13,4%

    Part de la population avec une déficience motrice en France (INSEE)

  • 3 500 000

    La mobilité réduite concerne environ 3,5 millions de personnes en France, soit 5,3 % de la population (webzine.okeenea.com)

  • 60

    60 Unités vendues en 2019, 750 en 2020 et 7250 en 2021

  • 2000 €

    Le prix HT du robot Autonome Ln

  • 25 kg

    Transport de charges utiles jusqu’à 25 kilos pour la première version dan

Plateforme de financement participatif, equity crowdfunding
Retour haut de page